Samedi 22 Mars 2014

Benjamins A : Aubange B 0 - 21 Meix

Aubange B
Meix A : Emy, Théo, Arsène, Firmin, Maël, Mahé, Robin

Pour ce match joué sur un terrain impeccable, Harun et Efe sont absents. Aubange s’est “renforcé” (10 joueurs présents!) depuis le match aller il y a 2 semaines et l’on s’attend à une plus grande opposition de leur part.

1ère mi-temps
Il faut un peu de temps aux Mauves pour trouver l’organisation qui va permettre de se créer des occasions. La première revient à Mahé, mais son tir passe à côté. Deux minutes plus tard, Théo trouve le chemin des filets sur une rentrée en touche de Robin. La machine est alors lancée et personne ne peut l’arrêter: Firmin (2), Théo (4), Arsène (3) et Robin; tout le monde met sa pierre à l’édifice et la première mi-temps se termine sur un 0-11; Emy n’ayant dû intercepter le cuir qu’une seule fois!

2ème mi-temps
Mahé enfile les gants et après deux minutes de jeu, il a déjà touché plus de ballons qu’Emy. Effet du vent ou coup de mou des nôtres? Mais l’espoir aubangeois est de courte durée et c’est Emy qui débute le festival (pas celui qui attend les U6 la saison prochaine!) en lobant le gardien. Chacun ira ensuite de sa réalisation pour sceller le score: Arsène, Théo (4), Maël, Emy (2) et Firmin. Score final: 0-21

Félicitation à toute l’équipe pour son application, son envie de bien faire malgré le manque d’opposition! Il faut bien dire que le coach ne laisse rien passer même lorsque l’équipe mène largement au score.

Pour finir, une petite réflexion par rapport à la réunion sur la réforme des jeunes (applicable dès la saison prochaine) qui s’est tenue mardi dernier à Libramont et à laquelle nous avons assistés avec Arnaud et Claude. Pour augmenter la qualité et le plaisir de jouer (but de la réforme), les changements suivants ont, entre autres, été adoptés: jouer 2 contre 2 pour les moins de 6 ans, 8 contre 8 pour les minimes et 4 × 15’ (ou 4 × 20’ pour les plus grands). Pourquoi pas!!!! Mais le plus important serait tout de même d’essayer d’avoir un championnat avec des adversaires de même valeur et là…

Marie Gigi