Samedi 28 Avril 2012

Minimes Provinciaux Martelange 3 - 1 Meix

Nous apprenons que nous sommes lus chaque semaine par un vrai journaliste.
La pression est sur les épaules des rédacteurs.
Les joueurs n’en ont pas, le match est sans enjeu.

Nous sommes reçus sur le champ de patates B de Habay-la-Neuve, indigne d’un championnat provincial, mais qui nous a peut-être préservé d’un score plus lourd.

6’ Ouverture de Samy pour Louis dont le centre est intercepté par la défense locale.
10’ Martelange force un corner, sans danger pour notre défense.
13’ Thibault martelangeois s’infiltre et Ertan s’interpose bien. Eh oui, ce garçon est en finale de Talent Foot, faut faire attention!
20’ Superbe raté de notre Thibaut et l’avant de Martelange isolé à l’entrée du grand rectangle se retrouve face à face avec notre gardien, il en profite pour placer sous Ertan. (1 – 0)
25’ Un coup franc sifflé par l’arbitre au point de corner est très mal joué par notre défense. Le ballon arrive dans les pieds d’un joueur martelangeois qui lobe adroitement Ertan. (2 – 0)
28’ Réduction du score par Thomas Pierre. (2 – 1)

32’ Gauthier S s’interpose de la tête sur un centre et concède le corner. Nicolas Guillaume reprend d’une superbe tête et Ertan se détend.
35’ Bonne percée de Meix, mais la défense de Martelange ne plie pas.
40’ Ertan intervient bien à propos face au martelangeois Killian, lancé en profondeur. Le capitaine martelangeois Nicolas est partout, il y va de grand coeur et emmène toute son équipe, bravo !
45’ Nouveau corner concédé par notre défense. Meix subit le match et ne parvient pas à se créer d’ occasion.
50’ Nicolas G se retrouve à nouveau isolé au milieu de la défense, dans le grand rectangle , il laisse Ertan impuissant. (3 – 1)
53’ Nouveau face à face pour Ertan qui se fait astucieusement lober mais Gauthier S, revenu en catastrophe, empêche l’avant local de pousser au fond.

Très bon arbitrage de Marc LECLERCQ qui ne nous porte cependant pas chance ( il avait arbitré contre Halanzy ).

Victoire logique des locaux qui se sont créés beaucoup plus d’occasions.

Alain et Pierre-Alain