Samedi 20 Octobre 2012

Cadets Provinciaux : Orgeo 1 - 0 Meix

…ou : l’Ardenne serait-elle déjà à l’heure d’hiver ???

Avant-match
En traversant les bois de la Soye, de Jamoigne et Chiny par ce superbe après-midi presque printanier, nous ne nous en rendons pas encore compte, mais il est un fait que l’Ardenne est déjà passé à l’heure d’hiver : l’arbitre, tranquillement arrivé à 14h15, croit que le match débute à 15h00 alors qu’une mi-temps a déjà été jouée…

L’équipe
Sacha, Ugo, Gauthier, Julien, Quentin et Quentin, Thomas, François, Lucas, Samy, Timothé, Justin, Romain, Thibault et Léopold.

Le match
Faute d’avoir un arbitre officiel, « l’homme en noir » est, cet après-midi, en blanc ! Mais comment arbitrer un tel match afin d’être juste alors que son cœur balance d’un côté du terrain ???
A la 7ème minute, Lucas déborde pour Samy mais celui-ci ne cadre pas.
Le match se poursuit, équilibré mais sans réelle occasion…
A la 18ème, une contre-attaque d’Orgeo est récupérée du bout des gants par Sacha.
Le match devient insipide des deux côtés.
A la 28ème, Lucas part dans une belle chevauchée sur son flanc gauche, rentre dans le rectangle et se fait accrocher. L’arbitre donne un pénalty pour nos couleurs (ouf, les Ardennais ne crient pas au scandale, il y avait vraiment pénalty !). François et Ugo ont tous les deux envie de shooter ; c’est finalement François qui le fait mais son tir (mal placé) est dévié par le gardien dans les pieds de Samy qui ne peut conclure.
Notre chance est passée… et le match se poursuit, équilibré et très correct des deux côtés , avec un bon n° 8 sur le flanc droit adverse.
On arrive à la mi-temps, aucune des deux équipes n’en veut à l’arbitre…c’est que ça doit aller… surtout que Benoit demande à un supporter adverse un peu de tolérance pour le novice.
C’est la reprise : à la 5ème minute, François transperce la défense mais ne cadre pas.
A la 7ème minute de jeu, le premier corner de la partie est sifflé : c’est dire les offensives de part et d’autre !
A la 8ème , le centre-avant profite de 2 deux contres pour tromper Sacha, pourtant bien sorti. Contre son gré, l’arbitre est bien obligé d’indiquer le centre du terrain : 1-0. Il a bien tenté de trouver un hors-jeu inexistant ou une fausse poussée, ou une ligne mal tracée… rien n’y fait, la joie est dans le camp des gars d’Orgeo, et l’homme en blanc ne peut même pas encourager son équipe à relever la tête !
Nos attaques sont plus brouillonnes : on sent, depuis le pénalty et surtout le but, de l’imprécision, de la maladresse dans les relances.
A la 11ème, Quentin R. déborde et centre, mais François ajuste mal. Nous manquons de percussion à l’avant.
A la 22ème, un coup franc pour les rouges et noirs est dévié par Sacha en coup de coin.
Meix insiste en fin de match mais n’est pas récompensé. De l’autre côté, Orgeo reste dangereux sur coup de pied arrêté.
Nous poussons mais ne parvenons pas à cadrer…
Les minutes se passent, l’arbitre souhaiterait ralentir (ou même arrêter…) le chrono mais rien n’y fait, il ne peut pas…
En fin de match, c’est même le capitaine de Meix, qui, frustré, donne du travail au referee. Ah, arbitrer son fils…
Même sur la feuille de match, il y aurait peut-être eu moyen de donner la victoire aux nôtres : que c’est difficile de voir un 1-0 inscrit sur la feuille rose, alors qu’il suffirait d’inverser deux cases… Mais non, l’arbitre doit rester neutre, jusqu’au bout !

Conclusion
Ah, si le public pouvait toujours être aussi indulgent avec les vrais hommes en noir !

Philippe et Manu