Samedi 9 Mars 2013

Cadets Provinciaux : Meix 5 - 3 Rossignol

L’équipe :
1) Sacha
2) Gauthier S.
3) Léopold
4) Thibaut
5) Romain
6) Thimothé
7) Charles
8) Amaury
9) François
10) Ugo
11) Samy
12) Quentin R.
13) Thomas D.
14) Théo
15) Lucas

Introduction
On reprend nos bonnes vieilles habitudes : du haut des tribunes Gérouvilloises, le ciel s’éclaircit et cet air printanier, annoncé la semaine dernière, se confirme !
Quentin, blessé à Marloie, est arrivé au terrain avec une attelle : minimum 3 semaines d’arrêt…Bon courage à lui. Thibaut, quant à lui, a ressenti des douleurs à l’échauffement et n’est pas rentré : espérons que ce ne soit pas trop grave.

Le match
Les premières minutes sont partagées et les gardiens n’ont pas de boulot, les défenses tenaillent !
Un coup franc pour Rossignol s’annonce dangereux : le tir des 40 m frappe la barre !
Après environ 8 minutes, on se crée le premier corner. La défense dégage mais Romain récupère le ballon aux environs du rond central. Il glisse à Lucas qui avance et ne se pose pas de question : son tir de l’entrée du rectangle se loge dans le plafond : 1-0 !
Après notre second coup de coin, les défenseurs se dégagent mais, en récupérant le cuir, on obtient un coup franc : le tir de Tim des 35 m trouve lui aussi la barre.
On développe alors vraiment un beau jeu pendant une bonne dizaine de minutes : de gauche à droite, de Léopold vers Thomas qui centre en retrait ; le ballon est relâché par le gardien mais François, à l’affut, double le score : 2-0 !
Rossignol en voit de toutes les couleurs mais nous ne parvenons pas à alourdir le score.
A noter également un joli geste de sortie de défense de Romain qui ne craint rien ni personne !
Mais les gris n’abdiquent pas et commencent à montrer le nez à la fenêtre : deux essais passent à côté et un coup franc s’annonce dangereux : l’entraineur fait monter « Bruce » pour tirer de loin : son shoot transperce les nuages…
Juste après, c’est un superbe travail Lucas-François-Lucas-François, amorcé par Amauy, qui amène le danger.
Une nouvelle action Quentin-Lucas-Thomas donne un coup de coin : du beau foot que tout ça, malheureusement pas toujours efficace à la conclusion.
Il reste environ 5 minutes lorsque la défense de Rossignol lance son n°11, très rapide : il se défait de Gauthier et s’infiltre sur le côté droit : son tir ne laisse aucune chance à Sacha : 2-1.
Cette fin de mi-temps est plus équilibrée : les gris des Marostins n’ont pas dit leur dernier mot…
Dès le début de la seconde période, on sent que Rossignol a été briffé aux vestiaires : le pénalty provoqué par Gauthier ramène les deux équipes à égalité 2-2.
Nous obtenons un coup franc, assez éloigné, mais Thomas vise aussi les nuages…
Les Lochnots, décidément remontés, prennent l’avantage sur corner, dévié au premier poteau : 2-3. Tout est à refaire !
Les gris jouent surtout le contre et sont dangereux. Malgré cela, nos mauves ne baissent pas les bras.
Un long coup franc de Tim arrive à Lucas. Son centre-tir est repris au deuxième piquet par Quentin qui nous redonne l’espoir : 3-3 !
Un nouveau long coup franc de Tim (dans notre camp !) a failli nous redonner l’avance : le ballon, rebondissant dans le rectangle, surmonte le gardien, et le but de toute justesse.
Sur un mauvais dégagement, Thomas, surpris, récupère le ballon mais, gêné, ne parvient pas à faire un bon usage de cette occasion.
Ca continue de chauffer pour la défense adverse mais Quentin touche la barre et Lucas, à la reprise, ne parvient pas à mettre le cuir au fond du but.
Ce n’est que partie remise, car, sur corner, Lucas nous redonne l’avance : 4-3 !
Le match gagne en intensité et on croit à l’égalisation lorsque Sacha, sorti un peu vite, est devancé par l’avant-centre adverse qui place juste à côté du but vide.
Les dernières minutes sont stressantes et Sacha a le geste qui sauve sur une des dernières occasions : il dévie superbement le tir venu du côté droit.
La dernière offensive nous est profitable car Romain obtient un pénalty. Quentin lui fait justice : 5-3 et coup de sifflet final de l’arbitre (Mr Valentin Tarnus), très bon comme à son habitude !

Conclusion
Avec de l’envie et du courage, nos mauves ont renversé une situation bien compromise. Même si le jeu fut parfois brouillon, c’est au caractère qu’on a dominé Rossignol.
Cette victoire doit nous redonner confiance car certaines actions ont été fort joliment construites !

Réflexion d’après-match
Pour réussir des pénaltys lorsqu’on porte un maillot mauve, faut-il être supporter de « rouches »?