Samedi 27 Octobre 2012

Cadets Provinciaux : Meix 4 - 2 Sart

Dilemme d’avant-match.
Quand donc écrire ce résumé en sachant qu’une semaine de vacances s’offre à tous les élèves (et les enseignants) ?
-Va-t-il falloir attendre le lundi 5 novembre, au risque de se faire chambrer par les supporters la semaine prochaine si le texte n’est pas sur le site?
-S’il est fait durant le congé, comment récupérer ces heures de travail ? Arriver plus tard le lundi 05/11 ? Signaler ces heures supplémentaires à la ministre ? Retourner au bureau pendant le congé et déclarer ces heures sup ???

Allez, prenons sur nous, ou on risque d’en entendre encore sur les profs…

L’équipe
Lucas, Amaury, Thomas, Sacha, Quentin et Quentin, Julien, Thibaut, Ugo, Charles, Romain, Samy, François , Tim et Théo.

Le match
Le public s’est déplacé en nombre dans l’antre gérouvilloise et, malgré le désaccord de l’arbitre, a pris place dans les loges ensoleillées surplombant le terrain. Seuls les supporters du Standard sont priés de rester derrière les buts, l’arbitre craignant de nouveaux jets de projectiles (cfr. dernier Standard-Anderlecht).
Dès les premières minutes, les mauves mettent la pression sur leur adversaire du jour. A la 4ème, François obtient un coup franc assez loin du but. Tim le shoote : tout le monde pense que son envoi lobé va filer au-dessus de la cage mais il retombe dans la toile d’araignée de l’équerre du but : 1-0.
On pense être bien partis, d’autant que la balle circule bien. Une sortie est déviée de la tête par François pour Ugo qui donne à Quentin mais son tir passe juste à côté.
Coup franc pour Sart à une trentaine de mètres du but : le tir lobé va perforer la toile d’araignée du but de Sacha : un prêté pour un rendu : 1-1 !
Malgré ce coup du sort et la seule occasion sartoise, on reprend la direction du but adverse. Tim shoote un coup franc que François récupère à l’extérieur du rectangle : sa retournée acrobatique aboutit dans les pieds d’Ugo qui reprend de volée : c’est joli, mais pas efficace.
C’est alors que le jeu se débride un peu. Des tribunes, on entend ces paroles: « Qu’est-ce qu’on est brouillon ! », « On précipite tout le temps ! », « Tu as bien le temps ! », « On joue facile de chez facile ! », « Oh, là là ! Mais c’est pas vrai… !!! », …
La pression est mise par Romain sur le gardien mais il ne parvient pas à centrer. Juste après, c’est Charles qui a sa chance sur une passe de Quentin mais son tir passe à côté du cadre. Sa seconde chance passe cette fois de l’autre côté du goal…
C’est ensuite un bel essai de Quentin qui est capté par le gardien.
Après de longues semaines d’absence, c’est Amaury qui refoule la pelouse, plein d’envie. Bonne chance à toi !
Le premier acte se termine sur une belle action Théo – Lucas- Amaury sur le flanc gauche, une nouvelle fois sans pouvoir conclure.
Question réelles occasions, on peut dire que c’est du 100% de chaque côté !

A la mi-temps, un supporter, ayant échappé à la fouille d’avant-match, sort son butin de sa poche : sa ration de fruits de la journée : couleur transparente, odeur fruitée, gout fort ! C’est l’époque de la chasse, ça réchauffe le cœur du kop, un peu déçu que leur équipe n’ait pu concrétiser qu’une fois…

Dès la reprise, Théo est en pointe et on remet la pression … mais on est tout sauf dans le jeu et, sur le premier contre des verts, Sacha est trompé par un piquet rentrant : 1-2 !
C’est du 200% pour Sart, mais on ne mérite pas mieux et Sart prend confiance !
On frôle même le pire et c’est un réel coup du sort qu’on n’encaisse pas un but supplémentaire : un cafouillage dans le rectangle est repris par un avant à gauche du rectangle. Il centre au second poteau pour la tête de son partenaire. On croit au but mais Tim est sur la ligne pour dégager ce ballon brulant !
On entend même dans les tribunes ce genre de propos : « On perd la tête ! », « On domine la première mi-temps et on va perdre ce match ! », « Il faut travailler ! »
Une nouvelle fois, on échappe de peu à la cata sur un contre adverse.
C’est alors que le kop prend conscience de ce qui est en train de se passer et décide de jouer son rôle de 12ème homme ! L’élixir ne réchauffe pas seulement le cœur, il monte à la tête !
« Allez les mauves ! », « Relevez la tête ! », « Allez Meix ! », « Alleeeeeeeeeeezzzzzzzzzzz ! »….
On sent que le courage revient chez les nôtres…mais on se demande toujours comment on va pouvoir revenir dans le match…
Sur un coup franc dans le camp adverse mais fort éloigné du but, Tim sert Lucas sur un plateau d’argent : de la tête, il rétablit l’égalité : 2-2 !
L’effet de la potion magique décuple l’ardeur des supporters et c’est avec « furie » que les mauves reprennent l’assaut du but ardennais.
Romain adresse un beau centre à François mais sa tête surmonte les filets. C’est ensuite Théo qui dévie juste à côté un centre venu de Lucas, puis un tir d’Ugo qui est dévié par le gardien.
On croit que tout est possible, le moral est retrouvé !
Sacha récupère le ballon, donne dans l’axe à Tim qui lance Théo ; celui-ci passe à Lucas, qui s’infiltre sur la gauche et ne laisse aucune chance au gardien : 3-2 !
Ensuite, c’est un tir de Romain qui apporte le danger mais son essai manque de force.
Un nouveau coup-franc de Tim (au même endroit que sur le second but) nous apporte une nouvelle occasion : son tir en cloche est dévié par Romain qui clôture le score : 4-2.

Conclusion.
Une ola réclamée par les supporters est offert par l’équipe !
C’est dans ce stade en ébullition qu’on a vu un match, pas toujours précis, mais qui nous a permis de voir que notre équipe a du courage et peut relever la tête quand il le faut !
Résultat final : kop de Meix- Sart : 4-2

(NDLR : Le 5 novembre, ce n’est pas à 10h00 que je pourrai arriver au boulot, mais à 11 ! Merci Mme la Ministre !)

Manu Bernard

Photos : Pascal Raulin