Samedi 2 Mars 2013

Cadets Provinciaux : Marloie 5 - 4 Meix

L’équipe
1) Justin
2) Thomas P.
3) Thomas D.
4) Quentin R.
5) Quentin M.
6) Julien
7) François
8) Amaury
9) Samy
10) Gauthier S.
11) Ugo
12) Thibaut
13) Romain
14) Sacha
15) Lucas

Le match
Après 3 mois de léthargie, les corps se réveillent tout doucement, et, comme les crocus commencent à sortir de terre, les muscles se dégourdissent pour fouler de nouveau les pelouses…
On voit que les gars ont faim et soif de foot car, dès premières minutes, le ballon passe rapidement d’un camp à l’autre et, à ce petit jeu, dès sa deuxième sortie, l’attaque famennoise fait mouche : 1-0 !
Les nôtres ne baissent pas les bras et Thomas tente sa chance mais son tir croisé passe à côté.
Voici que même le soleil déchire les nuages et nous annonce enfin le renouveau et la chaleur tant attendus !
Suite à un coup franc en notre faveur, Lucas récupère la balle au point de penalty. On croit à l’égalisation mais le gardien adverse sort le grand jeu.
De l’autre côté, un coup franc des noirs est dangereux aussi, la tête de l’avant passant au-dessus de la cage de Sacha.
A la 16ème minute, Thomas provoque un penalty. Personne ne voulant prendre ses responsabilités, François prend les siennes : impressionné par la carrure du gardien (?), son tir (un peu trop centré) est dévié mais Romain, à l’affut, reprend et nous rend nos espoirs : 1-1 !
(Le syndrome Anderlechtois retomberait-il sur notre équipe, les deux seuls pénaltys obtenus depuis le début de saison ayant été loupés par François ? Qui prendra ses responsabilités la prochaine fois ?)
Là-dessus, on sent la sève qui monte dans les guibolles : on reprend le dessus et la volonté et, peu de temps après l’égalisation, Lucas centre pour Thomas qui, du gauche, nous donne l’avance : 1-2 !
Malheureusement, Marloie égalise rapidement suite à une belle action : 2-2.
Faits de match qui changeront l’organisation des mauves : Gautier et Quentin se blessent et doivent sortir, François reculant d’un cran pour jouer dernier homme.
Malgré cela, on reste dangereux en cette fin de premier acte par Hugo, Justin et Quentin-Amaury (joli 1-2), mais sans résultat…

Deuxième mi-temps ou le coup de l’entonnoir (ou de la tenaille…).
A peine sortis des vestiaires, les visités reprennent facilement l’avantage : 3-2. Ah, ce n° 9, il en est à son troisième but !
Et c’est ainsi qu’on s’engouffre dans cet entonnoir dans lequel nous attendent les défenseurs marlovannais, bien regroupés ; à chaque fois, on bute sur cette défense qui nous prend en tenaille et nous empêche de progresser. C’est à ce moment qu’on aurait dû se souvenir que le terrain a une largeur de 50 m et pas de 25…
Car, sur les contres, on souffre et on échappe par trois fois à une note plus salée. Mais ce n’est que partie remise… Les 4-2 et 5-2 finissent par tomber…
Le navire coule, d’autant que François voit du jaune.
Pourtant, en reprenant une place au centre du terrain, notre capitaine redonne des couleurs à notre équipe ! En 3 minutes, Romain réduit le score et un nouveau pénalty nous est accordé : Quentin s’élance et nous revenons à 5-4.
Mais c’est trop juste pour envisager autre chose car l’arbitre (très bon par ailleurs), met un terme au match !

Conclusion
Pour un match de reprise contre une équipe qui a un terrain synthétique (c’est pour quand déjà en bord de Chevratte ? Il parait que le dossier avance, c’est bon signe !!!), c’est toujours difficile : on revient rarement de Marloie satisfaits…
Pourtant, on a vu une équipe qui en voulait, parfois brouillonne mais avec du cœur !
Puisse ce renouveau nous apporter satisfaction dès la semaine prochaine…