Samedi 15 Mars 2014

Scolaires Provinciaux : Winaloise 0 - 1 Meix

L’équipe
1/Nathan M
2/Timothé
3/Lucas
4/ Lilian
5/Maxime
6/ Simon
7/Frédéric
8/François
9/Léopold
10/Alex
11/Charles
12/Thomas
13/Théo
14/Dorian
15/ Justin

Introduction
En regardant les visités s’échauffer, on se dit qu’on rencontre une équipe de rugby, les mollets et les cuisses de certains et leur gabarit nous font penser à un match à 15. Il paraîtrait même que le volume d’un joueur dépasserait le m3… Seuls les buts sont bien des buts de foot !

Le match ou les dieux du vent avec nous !

Ce match particulier va se jouer essentiellement au milieu du terrain, les deux équipes assurant leurs arrières par une défense bien regroupée et bien organisée (les deux équipes ont d’ailleurs encaissé le même nombre de buts avant le match).
Les gardiens n’auront que peu souvent l’occasion de se mettre en évidence, les occasions étant rares.
En première période, nous jouons contre le vent et les dégagements de Nathan ont beaucoup de peine à dépasser le milieu de terrain. C’est ainsi que les bleus auront la possession du ballon et que le jeu se déroulera plutôt dans notre camp, mais sans réel danger.
La pause est donc atteinte sur ce score vierge. Tout est donc permis pour chacune des équipes.
A la pause, on discute de cet effet du vent et certains disent qu’il n’influence pas toujours le match.
On recommence le deuxième acte sur la même lignée, avec, de part et d’autre, une envie croissante de faire la différence.
Mais, Eole avec nous, nous mettons de plus en plus la pression sur la défense adverse.
Après 10 minutes, Lucas s’infiltre, se met sur son pied gauche et ouvre le score, de l’entrée du rectangle : 0-1 ! (le même but que Thomas à Martelange).
Là-dessus, les nôtres vont tenter de conforter leur avance mais les essais de Théo, François et Dorian resteront sans résultat.
De l’autre côté, les Ardennais, croyant toujours en leurs chances, pousseront jusqu’au bout, sans réellement inquiéter Nathan.
Après de longues minutes de prolongation, de nombreux changements pour ralentir le jeu, la victoire est de retour !

Conclusions
Il est à noter que nous avons assisté à un bon match de foot, dirigé de mains de maître par Mr Demoulin qui a fait une excellente prestation. Ce match est d’ailleurs l’un des plus fair-play depuis le début de saison (et l’arbitre n’y est pas pour rien).

Ce samedi, nous avons retrouvé dans nos rangs l’ardeur, le courage, le collectif qui nous avaient manqué lors des deux derniers matches.

Cette victoire obtenue au terme d’une rencontre engagée nous redonne confiance pour la suite car chacun s’est donné pour l’équipe.

Et après…

Il arrive qu’un ciel bleu printanier nous casse le moral… et que parfois, un ciel gris et maussade nous redonne espoir !
Et c’est cet espoir qui doit nous pousser à jouer jusqu’au bout !
Cet espoir est réel pour plusieurs raisons :
-il nous reste 7 matches dont 6 à domicile (et Gérouville nous sourit souvent)
-nous avons rencontré toutes les équipes et toutes (ou presque !) sont à notre portée. Nous avons les capacités de battre tout le monde, à condition de concentration et de volonté !
-tous nos matches seront difficiles mais nos adversaires directs doivent encore aussi se rencontrer.
-après deux rencontres en demi-teintes (quoi qu’il n’ait pas fallu grand’chose à Martelange !), nous avons retrouvé de la cohésion en défense et un engagement de tous les instants.
L’espoir et l’engagement doivent nous motiver à croire en nos chances !

Manu Bernard