Samedi 5 Avril 2014

Scolaires Provinciaux : Roy 1 - 2 Meix

L’équipe
1 Mathieu Nathan
2 Henin Nathan
3 Englebert Alex
4 Louette Simon
5 Braquet Frederic
7 Bernard Francois
8 Andre Theo
9 Jusseret Maxime
10 Nganyou Fabrice
11 Day Thomas
12 Habay Julien
13 Hayertz Lilian
14 Mogin Dorian
15 Hubert Lucas
16 Braconnier Timothe

L’avant-match
On sait que ces derniers matches du championnat vont être difficiles, très difficiles… Et aujourd’hui commence ce dernier sprint chez l’équipe leader au nombre de points perdus. Cette équipe de Roy nous a rarement souri, il va falloir sortir une grosse prestation pour vaincre le signe indien.

Le match
A l’entame du match, Michel a le sentiment qu’on est capable de faire quelque chose en terre ardennaise… et dès le début de la rencontre, on sent les protagonistes fort concentrés sur leur sujet.
Alors que les deux équipes rentrent bien dans leur match, quelques escarmouches de part et d’autre nous font rentrer dans le vif du sujet. A ce petit jeu, ce sont les visités qui montrent le plus le nez à la fenêtre et ils sont proches d’ouvrir le score à deux reprises.
Vers le milieu de la première période, le capitaine adverse met les jaunes sur du velours, d’un joli tir placé de l’entrée du rectangle : 1-0.
Heureusement, dans la foulée, les nôtres réagissent directement et Dorian, parti seul au but est arrêté fautivement à l’extérieur de la surface : carte rouge (justifiée et peu réclamée par l’adversaire !). Fred se concentre et contourne magnifiquement le mur pour rétablir l’égalité : 1-1 ! « Il faut qu’on joue à 10 pour qu’ils puissent gagner » ose l’entraineur de Roy : provocation et guerre des nerfs!
En fin de mi-temps, on perd un peu notre jeu et on offre l’une ou l’autre possibilité à Roy, réduit à 10 mais prêt à se lutter jusqu’ à l’ultime minute.
La pause est atteinte sur ce score de parité et, en début de seconde période, il y a toujours autant d’intensité. C’est alors qu’on prend doucement la possession du ballon et que nos joueurs provoquent une série de coups de coin qui montrent cette « domination » territoriale. Sur le 5ème ou le 6ème, Fred sert François qui reprend de la tête (les yeux fermés !) et ne laisse aucune chance au gardien : 1-2 ! Moment de joie intense dans notre camp !
Il reste une vingtaine de minutes à jouer et les jaunes resteront menaçants, tentant de revenir au score ; à ce petit jeu, Nathan fera une sortie magistrale face à l’attaquant !
Le jeu va alors se débrider, Roy tentant de forcer le destin, Meix jouant son rôle en contre et calmant le jeu à bon escient. Dans cette ambiance, les esprits s’échaufferont quelque fois, tout en restant corrects.
Et ce score n’évoluera plus : 1-2, victoire acquise de haute lutte et joie au coup de sifflet final !
Il est regrettable d’avoir dû subir des chants hostiles (et vulgaires) repris en chœur dans les vestiaires de la part de nos hôtes du jour. On peut comprendre leur déception, mais on est loin des vertus que devrait véhiculer le foot… Triste, triste…

Conclusion
Cette petite parenthèse ne doit pas effacer notre fierté pour cette victoire. Notre équipe a fait bloc face à une des meilleures équipes de la série.
Les 4 derniers matches seront tous autant stressants, mais la balle est dans nos mains (ou plutôt dans nos pieds !).
On retrouve l’esprit d’équipe qui nous a permis de glaner de précieux points au cours de la saison : on peut louper une action, une passe, … mais on n’a plus le droit de baisser les bras ! à aucun moment !

Manu Bernard