Samedi 28 Septembre 2013

Scolaires Provinciaux : Meix-devant-Virton 5 - 3 Libramont

L’équipe
1/Nathan M
2/François
3/Simon
4/Alex
5/Timothé
6/Lilian
7/Frédéric
8/Nathan H
9/Julien
10/Lucas
11/Justin
12/Thomas
13/Fabrice
14/Dorian
15/Maxime

L’avant-match
Michel étant retenu professionnellement, c’est à Olivier et Lilian qu’incombe la responsabilité de poursuivre la série démarrée il y a quelques semaines. De plus, le match a lieu à Meix, sur le terrain A en plus ! Seul bémol : comment les nôtres vont-ils supporter le fait de jouer en rouge ?

Le match ou les mauves rouges contre les mauves mauves.
Le ballon est à peine mis en jeu que Libramont ouvre le score sur leur première offensive : le jeu des couleurs porterait-il préjudice à nos joueurs ? Le rouge a-t-il sa place à Meix ?
D’ailleurs, le but n’est pas le seul fait d’armes de ce début de match. « Éblouis » par leur adversaire aux couleurs si chatoyantes, nos jeunes se laissent mener par un jeu simple et bien construit des Ardennais.
Dans cette morosité, une action Lucas-Fred arrive dans les pieds de notre capitaine. Comme à son habitude, il tente sa chance de loin ; le gardien est là mais relâche le cuir et Dorian, en renard des surfaces, ne se fait pas prier : 1-1 !
L’esprit « rouche » est vraiment là, nos joueurs étant médusés face au jeu limpide développé par les mauves.
Un coup franc venu de la droite trouve un attaquant esseulé au second poteau ; celui-ci redonne l’avance aux siens : 1-2.
En fin de mi-temps, nous obtenons quelques coups francs bien placés mais nous n’obtenons rien d’autre qu’une latte…

La mi-temps.
Que vont bien pouvoir dire les coaches pour remotiver leurs troupes ? N’avons-nous pas pris nos hôtes d’un peu haut ? Et si, finalement, nous ne demandions pas à nos adversaires de changer de maillot durant la pause… L’arbitre n’y verrait peut-être que du feu…

La seconde mi-temps.
Dès le début, le discours des entraîneurs porte ses fruits. Si on ne marque pas, au moins, on récupère la possession du ballon, on devient pressant, Fabrice nous offre une seconde latte sur coup franc…
Après une dizaine de minutes, cette pression diminue mais Dorian, bien lancé par Fabrice, fonce vers le but, crochète le gardien et se fait sécher dans la surface : pénalty que Fabrice transforme : 2-2 !
C’est alors que nos « mauves » font abstraction de la couleur de leurs maillots et, coup sur coup, enchaînent les buts :
-corner de Fabrice repris de la tête par Simon : 3-2.
-coup franc de Fabrice repris au second piquet par Simon (encore de la tête !) : 4-2.
-superbe déviation de Fabrice pour François qui canonne dans le plafond : 5-2 !
Les mauves sont à terre, étonnés par le jeu développé par leurs adversaires.
En fin de match, les nôtres poussent encore mais ce sont les Ardennais qui réduisent le score et lui donnent son allure finale sur un cafouillage en défense : 5-3 !

Conclusion
Réellement, nos joueurs ne se sont-ils pas transcendés (au deuxième acte) en jouant dans une telle tenue ?
Une couleur peut-elle avoir un impact sur la physionomie d’une rencontre ?
Peut-être, lorsqu’on est viscéralement attaché à l’une ou l’autre…
Quoi qu’il en soit, notre seconde période a été nettement meilleure que la première. Chaque match sera un combat et il ne suffira pas de monter sur le terrain pour gagner chaque samedi.
Mais, comme le Standard, rendons-nous compte que nous n’avons encore rencontré que des équipes de bas de tableau. Les gros bras vont arriver… et on verra alors la vraie valeur de nos scolaires.
Et, comme les Rouches, ne boudons pas notre plaisir ; ça n’arrive pas si souvent…
Même si certains pourraient le croire, l’auteur de ce texte est totalement neutre dans cette guéguerre des couleurs, son seul intérêt étant le suspense et la victoire des « petites » équipes contre les plus « huppées » (en D1, bien sûr, pas en scolaires provinciaux !)…
Vive les « mauve et rouge »!

Manu Bernard

Photos : Jean-Yves