Samedi 1 Février 2014

Scolaires Provinciaux : Meix 5 - 4 Toernich

L’équipe
1/Nathan M
2/Timothé
3/Lucas
4/ Julien
5/Maxime
6/ Simon
7/Frédéric
8/Nathan H
9/Léopold
10/Alex
11/Charles
12/Thomas
13/Fabrice
14/Dorian

L’avant-match
Il a plu toute la matinée sur la Gaume, le match annoncé remis sur Footlux, va-t-il pouvoir se jouer ? Le sable de Gérouville drainant plus que celui de Meix, il ne reste que quelques flaques et, même si le terrain est gras, l’arbitre siffle le coup d’envoi de cette deuxième partie de saison.
Depuis les buvettes, c’est un peu comme dans les loges de Virton : on a les images, mais pas le son ! Les encouragements acharnés des supporters, les sifflets à l’encontre de l’arbitre, les remarques des coaches, tout est à inventer…

Le match
Dès le début du match, nos attaquants veulent faire la différence : un tir de loin de Fred, une tentative de Dorian… Mais ce n’est que feu de paille, les rouges eux aussi veulent montrer qu’ils ne craignent pas nos scolaires.
Le match est donc bien parti, et Lucas, jusqu’au-boutiste pour récupérer le ballon, s’infiltre dans le rectangle, s’appuie sur Thomas pour un joli une-deux, et glisse le cuir entre les jambes de Maxon : le score est ouvert, 1-0 !
Quelques minutes plus tard, Fred shoote un coup franc sur le côté droit : le ballon, bien calibré, retombe au petit rectangle et un défenseur fait le travail pour nos attaquants : 2-0 !
C’est un peu trop facile et forcé ! Nos joueurs vont alors tomber dans certains travers qu’on n’apprécie pas trop…
D’ailleurs, on voit que Toernich ne baisse pas les bras : ils ont le monopole du ballon, sont dangereux, une tête passant d’ailleurs fort près du but de Nathan.
Le match se poursuit dans notre camp, nos attaquants ne se créant que de trop rares occasions. Et ce qui devait arriver ne tarde pas : l’ailier lorrain déborde joliment sur la gauche, se joue de notre défense et place un joli lob, piquet rentrant, qui ne laisse aucune chance à Nathan : 2-1.
De notre côté, plus grand’chose à se mettre sous la dent, si ce n’est un coup de coin de Fabrice, mais personne n’est à la réception d’un ballon qui parait pourtant facile… ou un essai lointain de Dorian…ou un « téléscopage » entre Dorian et le gardien (heureusement, tous deux se relèvent et poursuivent la partie !).
Les joueurs visiteurs, encouragés par leur but, remettent le couvert quelques instants plus tard sur coup franc : 2-2 ! Tout est à refaire…
Depuis les deux buts, on se montre frêles… Il est temps que la pause arrive. Pourtant, Thomas se crée une belle possibilité, mais son tir en force fait trembler la barre transversale. On y a pourtant cru… et, sur la contre-attaque, notre défense se fait une nouvelle fois berner et c’est 2-3 à la mi-temps…
Tout était fait, et tout est à refaire !
Dès les premiers instants, on sent que les consignes de Michel ont été retenues. Les mauves veulent réagir…Espérons que ça dure plus que quelques instants !
Mais on retombe vite dans nos travers : les rouges sont bien présents et fort combatifs !
Dorian apporte le danger sur un coup franc de Lilian, mais Maxon veille toujours au grain !
Heureusement, le but de l’espoir tombe assez vite : après un cafouillage dans le rectangle adverse, le gardien étant sorti de sa cage, Dorian récupère le ballon et lobe subtilement, hors de portée de l’arrière-garde rouge : 3-3 !
Cette fois la possession du ballon est bien pour nos scolaires : Fabrice s’infiltre seul dans le rectangle, mais s’emmêle les pinceaux ; Dorian tente sa chance de loin ; sur une relance de Nathan, c’est Maxime qui fonce sur le côté droit du terrain mais son tir n’est pas cadré… Voici les mauves comme on les aime, avec du caractère !
Mais en contre, Toernich reste fort menaçant : une infiltration de l’attaquant de poche nous donne des sueurs froides, son tir passant heureusement à côté !
Un coup franc des rouges est aussi dangereux, mais Nathan est impérial dans sa sortie (comme la plupart du temps, d’ailleurs !).
Le match est tendu, notre énergie de début de période tentant à s’estomper pour le moment. Julien obtient un coup franc, mais Fabrice place hors-cadre.
En défense, Charles récupère le ballon, le donne à Julien au centre du terrain qui, directement, lance Dorian : notre attaquant, dans sa phase de jeu préférée, ne perd pas son sang-froid et trompe le gardien adverse pour nous redonner l’avance : 4-3 !
Quelques instants plus tard, le même Dorian voit du jaune…
Mais le match n’est pas terminé pour autant, le capitaine et les attaquants de Toernich restant fort menaçants.
Heureusement, nos attaquants le sont aussi et c’est Fabrice qui obtient un pénalty, accroché dans le rectangle.
Comme à son habitude, plein de flegme (et de crainte pour les supporters…), il trompe le gardien à contre-pied…
Il reste une dizaine de minutes à tenir et les rouges n’ont toujours pas dit leur dernier mot. Heureusement, Nathan intervient bien sur une de leurs offensives.
Il ne peut par contre rien sur l’action suivante, les joueurs lorrains réduisant le score : 5-4 !
La fin de match est longue, longue… L’arbitre exclut un joueur adverse, les esprits sont chauds… Mais le score ne bouge plus !

Conclusion
Depuis quelques semaines, on s’habitue à des fins de match stressantes. Heureusement, à force de caractère, de volonté, de jusqu’au-boutisme, nous parvenons à préserver le score. C’est cet état d’esprit qui doit nous gagner pour nous mener le plus loin possible.
Comme le disait Marc Wilmots au début de la campagne du Brésil, les 10 matches de qualification seront 10 finales (de coupe du monde) à jouer.
Il nous reste aussi 10 matches … et donc 10 finales !

Manu Bernard