Samedi 30 Novembre 2013

Scolaires Provinciaux : Libramont 0 - 1 Meix

L’équipe
1/Nathan M
2/François
3/Lucas
4/Léopold
5/Maxime
6/ Simon
7/Frédéric
8/Nathan H
9/Lilian
10/Théo
11/ Charles
12/Thomas
13/Fabrice
14/Dorian

L’avant-match
Comment vont réagir nos joueurs suite à la défaite de la semaine dernière face à Roy ? De quoi sont-ils capables ?

Le match
Dès la première minute de jeu, on sent que ce match sera différent ; les deux équipes sont là pour s’imposer et une des deux sera déçue à la fin du match…
Nos avants se mettent ainsi en évidence dès les premières secondes de match et, en contre, c’est Nathan qui doit déjà intervenir du pied en dehors de son rectangle.
Juste après, une passe en retrait est mal négociée par la défense libramontoise. Dorian subtilise le ballon, s’inflitre dans le rectangle, est bousculé par le gardien et aurait dû obtenir un pénalty , en vain (d’autres actions litigieuses dans notre rectangle en seconde période ne donneront rien non plus pour l’adversaire…).
Un peu après, sur un coup de coin, Fabrice reprend de la tête mais le défenseur du piquet repousse de justesse…
Le match est dynamique et engagé, chaque équipe voulant faire fléchir l’autre. Plusieurs phases arrêtées nous donnent l’impression que nous dominons le match mais les contres des jaunes sont à chaque fois dangereux.
Lilian, en séchant l’ailier, voit jaune et loupera le prochain match. Quelques instants plus tard, son match se termine sur blessure.
Après 25 minutes, Libramont met la pression, nos passes n’arrivent plus ; il faut un joli réflexe de Nathan sur coup de coin pour éloigner le danger. C’est ensuite un tir de loin qui nous fait peur.
En notre faveur, ce sont deux tentatives de Thomas qui inquiètent la défense ardennaise. Juste après, c’est Charles, qui, de loin, tente sa chance mais sans résultat.

Il ne fallait pas rester trop longtemps à la buvette pendant la pause car, dès le début du second acte, nous repartons de l’avant et, au premier coup de coin, Lucas, posté au second piquet, récupère un peu chanceusement le cuir pour le pousser au fond du but : 0-1 ! Un peu plus tard, Lucas devra sortir, lui aussi blessé…
Ce bol d’air nous donne des ailes et on met la pression en ce début de période : Thomas, esseulé au sur le côté gauche du rectangle, reprend de volée un centre venu de la droite. Malheureusement, son tir puissant passe au-dessus de la cage. Juste après, il reçoit une seconde chance mais sa reprise passe à côté.
Les visités n’ont pas dit leur dernier mot et c’est Charles qui dégage sur la ligne une possibilité plus que dangereuse.
Le match est tendu car les Ardennais veulent la victoire autant que nous. Sur un accrochage, c’est au tour de Maxime de sortir, touché à l’épaule… Nos joueurs tombent comme des mouches mais les remplaçants feront du très bon boulot et joueront leur match à fond !
Un coup de coin donné par Fred est repris par Simon de la tête mais le gardien est là.
Comme souvent, les dernières minutes sont stressantes, les esprits s’échauffant et certains acteurs perdant parfois leur sang-froid: c’est ainsi que Nathan M. sera également averti. Pas facile de garder son calme quand on vit son match à fond et qu’on se sent frustré par une décision arbitrale que l’on juge injuste…
Les occasions deviennent rares, le jeu étant débridé. On croit au soulagement lorsque Dorian se présente seul devant le gardien mais il ne parvient pas à conclure.
Heureusement, il ne reste que quelques secondes et les Libramontois ne reviendront pas.
Nos scolaires sont champions …d’automne !

L’après-match.
Nous avons assisté à un match plein ce samedi. Chacun a tout donné pour cette précieuse victoire qui nous permet d’obtenir ce « demi-titre ». Chaque semaine sera aussi difficile mais nous sommes capables de gagner contre toutes les équipes !
Espérons que les blessures de nos joueurs ne se prolongent pas…
De ce côté, je veux aussi souligner le rôle des remplaçants, ces joueurs qui ont moins de temps de jeu. A Libramont, ils ont donné aussi tout ce qu’ils avaient ! Leur rôle n’est pas facile : il s’entrainent comme les autres et n’ont pas toujours la possibilité de jouer longtemps… On a vu que lorsqu’on avait besoin d’eux, ils répondaient présents et bien présents !
Merci à eux et à toute l’équipe pour ce match plein !

Manu Bernard