Mercredi 21 Août 2013

Coupe Jules Bastin Scolaires Provinciaux : Meix 3 - 1 FCJLA

L’équipe
1/Nathan M
2/Nathan H
3/Alex
4/ Théo
5/Timothé
6/Lilian
7/Frédéric
8/Charles
9/Julien
10/Justin
11/Dorian
12/Thomas
13/Fabrice
14/François
15/Maxime

Intro
Retrouvailles 97-98, Premier match à domicile pour nos joueurs, second match de préparation pour cette nouvelle saison après la victoire trop facile à Waltzing (0-10).
Ce match contre une autre équipe provinciale (déforcée, parait-il…) va être un bon indicateur pour la saison à venir.
Comme à l’école après les vacances, nos jeunes ont bien pris durant ces deux mois, et même depuis plus d’un an ! En sera-t-il de même sur le terrain ?
Michel, par contre, n’a pas beaucoup changé ; si quelque chose a pu pousser chez lui, ce sont ses cheveux…(voudrait-il rivaliser avec un certain Philippe G. ?)
Bonne saison à toutes et tous, allez les mauves!

Le match
Dès la première action, on voit que nos gars ont faim de foot. Avant la fin de la première minute, Thomas centre pour Dorian, esseulé au petit rectangle, dont la tête passe légèrement au-dessus du cadre. (A première vue, Dorian n’a pas beaucoup changé au niveau présence, volonté et énergie…).
Peu de temps après, Dorian s’offre une nouvelle occasion sur une sortie hasardeuse du gardien lorrain.
C’est ensuite Fred (qui a pris de l’assurance au milieu du jeu !)qui alimente notre avant qui dévie le ballon dans les bras du portier.
Ensuite, c’est Thomas qui loupe « l’immanquable » sur un centre de Dorian.
Les bleus réagissent à leur tour et on frôle la cata lorsque l’attaquant s’infiltre le long de ligne de but, rentre dans le rectangle, trompe subtilement Nathan, qui est sauvé par son poteau. Le ballon passe devant le but vide et aucun adversaire n’en profite…
Peu de temps après, les Arlonais loupent une seconde occasion.
Sur notre premier coup de coin de Julien, Dorian dévie sur le gardien qui repousse le cuir dans les pieds de Fabrice (qui n’a pas beaucoup changé non plus dans sa soif de toujours aller au ballon !) qui ne se fait pas prier : 1-0 !

Le second acte reprend sur un rythme aussi moyen que la fin du premier.
C’est Justin qui se met le premier en vue mais son centre au second poteau ne trouve personne. Sur un contre, les bleus manquent l’égalisation lorsque Charles dégage le ballon sur la ligne de but.
C’est ensuite Fabrice (qui n’a vraiment pas changé) qui tente sa chance mais son envoi complètement dévissé passe très loin du cadre !
Alex (lui, par contre, a pris de la taille !) lance Dorian en profondeur qui remet en arrière pour Lilian (toujours aussi volontaire !) : il pénètre dans le rectangle et double la mise !
Les Lorrains sont un peu assommés suite à ce but et on se demande comment ils vont pouvoir réagir…
François, Dorian et Tim se concertent (comme les vrais à la télé !) pour un coup franc complètement manqué : il y a encore du boulot, les gars !
Les Lorrains n’ont pas dit leur dernier mot : Nathan sort le grand jeu à plus d’une reprise devant les attaquants adverses qui obtiennent un pénalty. Le N° 9 s’élance mais place à côté !
Sur le contre, Julien tente sa chance mais le gardien intervient bien ; sur le contre suivant, ce sont les bleus qui nous font peur, mais pas à Nathan, toujours aussi impérial (il n’a pas changé non plus, avec sa capacité d’intervention et de rassurer son équipe !).
Juste après, Julien (toujours aussi rapide !) obtient un coup de réparation. Comme à son habitude, Fabrice s’empare du cuir et fait justice à son équipier : 3-0.
Il reste une dizaine de minutes et les esprits s’échauffent (ça non plus, ça n’a pas changé…). Thomas s’octroie une nouvelle possibilité tandis que Nathan sauve une fois de plus sa défense.
Mais les bleus pressent et réduisent le score : 3-1. L’attaquant arlonais, pressé de remettre le ballon en jeu, bouscule Nathan qui lui rend la pareille : l’arbitre ne voit que le deuxième geste et punit notre gardien qui voit rouge (ça non plus, ça n’a pas hélas pas changé…).
Dorian se « réjouit » de cette suspension car il va montrer ses talents de dernier rempart en stoppant 4 penaltys sur 5, pendant que Charles, Fred, Julien et Thomas faisaient mouche.

Conclusion
On ne les changera pas nos jeunes ! Toujours les mêmes qualités, toujours les mêmes lacunes… Heureusement, cette fin de match n’aura pas eu de fâcheuse conséquence sur le score… mais qu’en sera-t-il contre une équipe ardennaise et que l’enjeu sera plus serré ???
Plutôt que « Œil pour œil, dent pour dent », retenons « Si on te frappe sur la joue droite, tends la joue gauche ! » : c’est l’adversaire qui prendra alors le rouge ! Et si tu veux te « venger », sois plus malin…
Il ne reste donc plus que quelques séances de yoga, de concentration, de bien-être, et notre équipe sera prête pour le championnat !

Manu Bernard