Dimanche 3 Novembre 2013

Premières Provinciales : Meix 1 - 0 Bomal

Première défaite de la saison pour les Bomalois, juste une semaine avant le derby de l’Aisne face au leader.
MEIX : Brolet, A. Bitaine, K.Bitaine, Breda (61’ Ries), Mahop, Goosse, J. Georges, N. Georges, Schmit (61’ Thiry), Breda (80’ Herman), Gillard.

BOMAL : Aerts, Pirlot, Penga, Serwy, Gonze (85’ Seret), Prieto, Schuilen, Ponzo (75’ Lebe), Polet, Rasquin, Marchal.

Arbitre : M. Verkruysse.

But : J. Georges (1-0).

Cartes jaunes : N.Georges, Serwy, Pirlot.

Carte rouge : Schuilen (55’).

Assistance : 90.

55’, Schuilen reçoit la carte rouge pour un accrochage sur Bréda alors qu’il est le dernier défenseur.

77’, des 30 mètres, Jérôme Georges tente la frappe de l’extérieur du pied. Aerts ne peut que constater les dégâts (1-0).

88’, coup franc brossé de Lebe. La transversale repousse.

90’, Herman fait parler sa fraîcheur pour perforer la défense, mais sa frappe termine sa course sur la latte.

Une première mi-temps soporifique, une exclusion, un but d’extra-terrestre et au final, la belle série de Bomal de 22 matches sans défaite s’est arrêtée en terre gaumaise.

Après neuf victoires et trois matches nuls cette saison, Bomal a donc connu sa première défaite. On était vraiment dans la journée des premières puisque contrairement aux autres rencontres, Bomal n’a pas marqué. « Ce n’est pas grave, on va gagner face à Mormont et repartir pour une nouvelle série de 22 matches», lâche en souriant Christophe Burnet. L’entraîneur de Bomal relativise cette défaite malgré l’arrivée d’un derby qui va déchaîner les passions face à Mormont. «De toute façon, même avec cette défaite, on savait que l’on garderait cette deuxième place et que la venue de Mormont serait un match au sommet. Donc, ça ne change pas grand-chose à la donne. Maintenant, on aurait préféré rester à leur contact et si on veut rester dans la course, on va devoir gagner ce match. Parce que c’est vrai, on se prête au jeu. On a perdu l’occasion de mettre certains poursuivants à dix points, on n’a pas su le faire, il faudra reprendre ces points la semaine prochaine».

Voilà en tout cas les Mormontois prévenus et que les supporters bomalois qui n’étaient pas présents à Meix se rassurent, leurs joueurs n’ont pas perdu leur football. Ils auraient pu bénéficier d’un penalty en première période, ils ont eu les occasions pour prendre l’avantage et même pour recoller au score, mais la balle n’a pas tourné tout simplement. Et en face, il y avait une jeune formation sans complexe qui a joué crânement sa chance… une fois Bomal réduit à dix.

Meix a aussi pu compter sur un Nicolas Georges impressionnant. Il faudra assurément compter sur cette équipe de Meix qui est revenue à quatre points de son opposant du jour.

«Ce match, j’y pensais depuis le début de la semaine, note pour sa part Francis Angonèse, le coach de Meix. Et plus les jours avançaient, plus je lisais les articles concernant cette équipe de Bomal, plus je me disais : je vais les berner. Et puis, lors du dernier entraînement, Gérald Brolet m’a annoncé que Teumdie était suspendu. Et là, j’ai su qu’il y avait quelque chose à faire. Le matin, je suis tout de suite allé dehors pour voir le temps parce que je ne voulais pas que l’on remette le match (NDLR : des bénévoles ont raclé une partie du terrain en matinée). Bomal nous a imposé sa loi durant une petite demi-heure et ils auraient mérité d’obtenir un penalty. Et puis on est rentré dans le match, il y a eu l’exclusion avant un but incroyable. Maintenant, je veux rester objectif et reconnaître que Bomal aurait mérité au moins le match nul. »

Source : L’Avenir Vincent Goffinet

Le match

Interview Jérôme Georges

Source : TVLux

Ambiance dans les vestiaires

Et dans la buvette