Dimanche 22 Septembre 2013

Premières Provinciales : Meix-devant-Virton 6 - 1 Vaux-Noville

Les Novillois prennent l’eau

MEIX : Brolet, A. Bitaine, Yemba Mahop, J. Georges, Goosse, N. Georges, Schmit (78’, Dulieu), C. Breda (66’, Herman), Kouoh Pombo, Gillard, Thiry (66’, K. Bitaine).

VAUX : Marette, Lays, Tribolet (50’, Dujardin), Pierret (35’, Hayon), Vanese, Berg, Collard, Zune (64’, Clausse), Servais, Fautré, Lebrun.

Arbitre : L. Molitor. Pas d’erreur dans une rencontre où les 22 acteurs et les deux bancs ont fait preuve de beaucoup de fair-play.

Cartes jaunes : Lays, Tribolet.

Buts : Kouoh Pombo (12’, 1-0), J . Georges (15’, 2-0), N. Georges (28’, 3-0), C. Breda (42’, 4-0), Fautré (75’, 4-1), Dulieu (82’, 5-1), Gillard (89’, 6-1).

12’, débordement de Breda qui croise trop sa frappe. Schmit remise en retrait pour Kouoh Pombo, qui n’a plus qu’à pousser au fond (1-0).

15’, Marette intervient sur un envoi de N. Georges, mais son frère Jérôme suit et place au fond (2-0).

18’, sur coup franc, Gillard butte sur la transversale.

26’, à la suite d’un joli une-deux, Thiry est bousculé fautivement dans le grand rectangle. Marette touche le tir de N. Georges, mais le ballon rebondit dans le but (3-0).

42’, bien lancé par Kouoh Pombo, C. Breda ne tremble pas face à Marette (4-0).

75’, Fautré s’y reprend en deux fois pour tromper Brolet (4-1).

76’, Kouoh Pombo voit le poteau dévier son tir.

83’, Herman frappe sur la transversale. Dulieu suit et place un petit ballon lobé (5-1).

89’, génial coup de patte de Gillard qui envoie dans la lucarne (6-1).

C’était journée porte ouverte ce dimanche dans le camp novillois. En première mi-temps, impuissant sur sa ligne, Roland Debras n’a pu que se tirer les cheveux, au vu du piètre niveau de ses ouailles et notamment de son axe défensif. «C’est notre plus mauvaise mi-temps depuis que j’ai repris l’équipe, grognait le cornac à l’issue de la correction. On a remis les choses au point à la pause. C’était déjà mieux après. Mais je pense que des choses vont changer la semaine prochaine. » Et pour ne rien arranger, les Novillois ont, en plus, perdu Geoffrey Pierret, qui s’est sans doute déchiré les ligaments croisés pour la troisième fois.

En face, les Méchois ont su se montrer des plus réalistes. Leurs deux premières incursions dans les parages de Marette ont fait mouche et avec un brin de chance en plus, ils auraient pu encore saler l’addition. «Nous avons livré une grosse première mi-temps, confirme Michaël Lollier, le T2. Nous avons su profiter des erreurs de l’équipe adverse pour faire la différence, même si le 4-0 était sans doute quelque peu forcé au repos. En deuxième mi-temps, le relâchement était totalement normal. L’équipe grimpe en puissance. Le travail de Francis est tout doucement occupé à payer. »

Source : L’Avenir Mathieu Golinvaux